Blog > articles > Visiter la Corée du Sud - Notre road trip !

Web Master - Corée du Sud - il y a 8 mois

Visiter la Corée du Sud - Notre road trip !

COREE DU SUD

 

Entre tradition et modernité

 

Pays de contrastes où l'histoire, les traditions et les temps anciens côtoient les gratte-ciels, la modernité et les avancées technologiques, la Corée du Sud saura vous charmer par ses multiples facettes.

Arpenter la gigantesque Séoul et ses buildings de verre et d’acier, vous arrêter dans un restaurant traditionnel pour y déguster le classique bibimbap, randonner dans un parc national et contempler ses cascades, vous retirer dans un temple au milieu des montagnes, assister à des festivals, partir à la découverte de la DMZ, autant d’idées, d’itinéraires et de bons plans que nous vous proposons dans ce guide.

 

Comment se rendre en Corée ? 

 

Depuis la France, liaison directe Paris CDG -> Séoul.

Vous pouvez également partir depuis d’autres aéroports français moyennant une escale. Exemple : Nice -> Francfort (escale 1h30) -> Séoul

(Attention : l’aéroport de Francfort étant très grand, ne traînez pas lors de votre transfert, vous n’aurez pas trop d’une heure pour vous rendre d’une porte à l’autre et passer les contrôles)

 

Faut-il un visa ? 

 

Non, si votre séjour est inférieur à 90 jours.

Concernant votre passeport, il doit être valable au moins 6 mois après la date de votre retour, pensez à vérifier ce point.

 

Comment se déplacer en Corée ? 

 

Vols internes : il en existe plusieurs, toutefois il s’agit là de la solution la plus onéreuse.

Location de voiture : permis international obligatoire, option GPS recommandée car panneaux routiers en coréen.

Bus express : le réseau de bus coréen est extrêmement bien développé. Vous pouvez sans problème vous rendre d’une ville à l’autre en quelques heures à peine. Vous avez le choix entre les bus « express » et les bus « intercity ». Moyen de transport le plus abordable (entre 6 et 20 euros / trajet en moyenne selon la destination), ils sont généralement équipés de gros sièges en cuir à dossier inclinable, d’une prise USB, d’un filet pour placer vos affaires et de la climatisation. Une soute peut également accueillir vos gros bagages.

 

Astuces

Si vous souhaitez dormir et êtes sensibles au bruit, pensez à emmener des bouchons d’oreilles. Les bus sont souvent équipés d’une TV centrale dont vous ne pourrez pas contrôler le volume.

Climatisation : comme dans beaucoup de pays d’Asie, la climatisation dans les bus est généralement un peu trop poussée. Si vous êtes frileux, pensez à prendre une veste ou un sweat.

Acheter son billet : rendez-vous directement à la gare routière de votre ville de départ pour prendre connaissance du prix et des horaires (souvent plusieurs départs par jour). Achetez votre billet la veille ou le jour même.

Kit de survie :

La barrière de la langue étant particulièrement présente en Corée, que ce soit sur les panneaux ou à l’oral car très peu de coréens parlent l’anglais ou une autre langue, nous vous recommandons les applications suivantes :

Maps.me : cartes accessibles hors ligne pour faciliter vos déplacements. Mentionne également les sites touristiques.

Google translate : très utile pour converser avec les coréens. Vous pouvez saisir ou dicter votre texte en français et il sera immédiatement restitué dans la langue souhaitée.

Navermap : application coréenne de calcul d’itinéraires à pied, en transports ou en voiture.

 

Bon plan 

Acheter une carte sim data locale à votre arrivée à l’aéroport ou commande préalable en ligne (prix plus avantageux) avec retrait à l’aéroport : max. 30 euros pour 1 mois de data illimitées. Opérateurs KT, SKT et LG U+. 

Acheter une carte de transport « T-money » pour vous déplacer en transports en commun. Rechargeable en CB ou espèces et utilisable dans de nombreuses villes, la carte est vendue dans les automates des stations de métro, ainsi que dans les supérettes affichant le logo « T-money ». S’il vous reste de l’argent sur votre carte lors de votre départ, vous pourrez récupérer le solde restant.

 

A VOIR/FAIRE EN COREE DU SUD

Nous vous présentons ici une liste non exhaustive de choses à voir et à faire, basée sur notre propre expérience. 

 

 

SOKCHO

Petite ville portuaire située entre mer et montagne, c’est la ville où aller si vous êtes amateur de poisson. Nombreux restaurants de poissons et fruits de mer, pêche fraîche du jour, marché aux poissons, vous l’aurez compris le thème c’est la mer ! Vous pourrez y faire de longues balades le long du port et de la jetée, contempler la mer depuis son belvédère aux tons rouge et blanc (sublime), entre autres choses. C’est également la porte d’entrée au parc national Seoraksan. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parc national Seoraksan

 

La Corée du Sud est incontestablement un pays de randonneurs. Ses habitants sont plutôt bien équipés en la matière et se livrent souvent à cette pratique lors des week-ends. Si vous aimez les cascades, les temples, les sommets vous offrant un panorama exceptionnel ou randonner dans la nature, ce parc considéré comme l'un des plus beaux du pays est fait pour vous.

Accessible en transports publics depuis la ville de Sokcho en 15 minutes. Entrée : 3500 wons, valable 1 journée.

 

Quelques idées de choses à faire :

  • Randonner jusqu’au sommet d’Ulsanbawi et profiter d’un panorama grandiose
  • Randonner jusqu’aux chutes d’eau de Biryong et Towansgeong
  • Observer l’immense statue de Bouddha en bronze, haute de plus de 10 m.
  • Visiter les différents temples.

 

ANDONG

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la culture traditionnelle coréenne, Andong est faite pour vous. Très peu prisée des touristes occidentaux, cette ville est notre coup de cœur (en période de festival). Vous pourrez vous y plonger dans l’univers des masques et danses traditionnelles, en apprendre davantage sur la confection des hanoks, observer l’architecture de ses maisons traditionnelles.

Le centre-ville d’Andong est relativement petit et vous en ferez vite le tour. Composé de quelques rues piétonnes, vous y trouverez toutefois tout le nécessaire en termes de restaurants, magasins et même karaoké et salles de jeux.

La plupart des attractions se trouvant éloignées du centre-ville, un moyen de locomotion sera donc nécessaire. Les taxis sont dotés de compteurs, pas de surprise sur le prix. Quant aux bus, la plupart partent au pied du building Kyobo près de la gare d’Andong. Vous pourrez trouver plan et horaires à l’office de tourisme situé à quelque pas de là.

 

Lieux à visiter :

  • Ecole confucianiste de Dosanseowon
  • Musée folklorique d’Andong
  • Village folklorique d’Andong
  • Village folklorique de Hahoe
  • Pont Woryeonggyo
  • Aller faire un tour au marché couvert

 

Et si par chance vous voyagez dans cette province début octobre, ne manquez pas le festival des masques et des danses : 4 jours de festivités, de défilés, de performances et de feux d’artifices ; le moment festif par excellence où vous pourrez vous mêler à la population locale et partager des moments d’échange inoubliables, parés de votre masque aux milles couleurs.

 

Informations

 

Festival des masques et des danses. 

Dates : fin septembre – début octobre

Plus d’infos : http://www.maskdance.com/eng/main.asp (en anglais)

 

 

GYEONGJU

Capitale historique de la dynastie de Silla et véritable musée à ciel ouvert, Gyeongju est une ville calme et agréable qui vous fera voyager à travers les époques et compte plusieurs sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Les vestiges les plus importants étant concentrés dans le centre-ville, vous pourrez sans problème les parcourir à pied. Quant aux sites plus éloignés, là encore le réseau de bus est suffisamment développé et pourra facilement vous amener à destination (carte T-Money acceptée).

Flâner et prendre le temps de se ressourcer sont les maîtres mots ! 

La ville regorge de tumuli, petites collines de verdure de différentes hauteurs, abritant des tombes royales et jouxtant tantôt des étangs, tantôt des bosquets de bambous. Chaque tumulus a une histoire qui lui est propre et vous vous laisserez facilement aller de l’un à l’autre en profitant de la quiétude des lieux. L’un de ces tombeaux peut être visité, ce qui vous permettra d’en apprendre davantage sur la construction, les ornements et les coutumes de l’époque.

Qui dit ville royale, dit évidemment palais. Et en termes de palais, nous vous recommandons le palais Doggung et l’étang Anapji. Composé de plusieurs pavillons traditionnels, il est conseillé de visiter ce site magnifique à la nuit tombée pour profiter de ses illuminations.

Autre site incontournable, mais à l’écart de la ville, le temple bouddhiste de Bulguksa. Accessible en 1h de bus à peine, ce site d’une grande beauté et classé patrimoine mondial regorge de trésors nationaux. Lanternes, chants bouddhiques, tambours, statues en or, fresques, pagodes… Ici, tout n’est que contemplation et sérénité.

A visiter :

  • Parc des Tumuli ou Daerungwon
  • Observatoire de Cheomseongdae
  • Palais Doggung et étang Anapji
  • Pont Woljeonggyo
  • Temple de Bulguksa

 

 

PROGRAMME TEMPLE STAY : A LA DECOUVERTE DE LA CULTURE BOUDDHISTE

S’il est une expérience à la fois enrichissante, insolite et ressourçante à faire en Corée du Sud, c’est de participer au programme « Temple Stay » pour s’immerger dans un temple bouddhiste afin d’y observer et partager le quotidien des moines. Véritable voyage spirituel ou simple appréhension de la culture bouddhiste, ce séjour au sein d’un temple, telle une parenthèse hors du temps, vous laissera un sentiment de zénitude absolue.

Le programme :

Plusieurs dizaines de temples répartis dans l’ensemble du pays participent à ce programme, chacun disposant de ses propres formules.

Vous pouvez y séjourner en formule « freestyle » ou bien en formule « regular ».

  • Freestyle : vous séjournez dans le temple mais êtes libre de le découvrir par vous-même, à votre rythme.
  • Regular : vous êtes pleinement immergés dans la vie du temple et participez, aux côtés des moines, à plusieurs activités.

 

TEMPLE STAY AU TEMPLE HAEINSA

Pour cette expérience, nous avons jeté notre dévolu sur le temple Haeinsa, situé non loin de la ville de DAEGU. Ce temple, classé patrimoine mondial de l’Unesco, est l’un des plus beaux temples de Corée et sert encore aujourd’hui de centre de formation pour les jeunes femmes ou hommes souhaitant devenir bonzes (moine bouddhiste). Il héberge notamment le Tripitaka Koreana, un recueil de textes sacrés bouddhiques gravé au 11e siècle sur des tablettes en bois. Que vous participiez ou non au programme Temple Stay, ce lieu reste un incontournable en Corée du Sud, et vous pouvez le visiter à la journée.

Niché sur le mont Gaya, nous avons décidé de partir à la découverte de ce temple en programme « regular » sur 2 jours afin de découvrir au maximum cette vie monastique.

De bon matin, nous voilà donc en route pour le temple Haeinsa en empruntant le bus depuis la ville de Daegu (trajet de 40 minutes). Une fois arrivés à la station de bus, nous entamons notre marche vers le temple (25 minutes environ). Le chemin se fait aisément, mais est relativement pentu et le poids de nos gros sacs à dos se fait ressentir. En chemin, la pluie s’invite, et c’est donc parés de nos ponchos que nous arrivons au temple. L’entrée déjà paraît grandiose ! Une longue allée bordée d’arbres, au bout de laquelle se trouve un impressionnant escalier vous fait d’ores et déjà vous sentir dans un autre univers et provoque immédiatement un sentiment de zénitude. Nous prenons possession de nos chambres (non mixtes) dans le pavillon réservé aux étrangers ainsi que de notre kit d’arrivée composé de linge de lit et d’un gilet sans manche à porter au sein du temple. Une fois l’installation faite, le programme est communiqué :

  • Accueil et règles à suivre
  • Cérémonies
  • Participation aux prières du matin (à 3h00) et du soir
  • Repas végétaliens avec les moines (dîner et petit-déjeuner)
  • 108 prosternations
  • Discussion avec un moine autour d’un thé
  • Méditation
  • Découverte du temple accompagné d’un moine

 

Autant d’activités qui vous apporteront une vision introductive de la pratique et la pensée bouddhique. A 1400 mètres d’altitude, le silence ambiant contribue fortement à l’atmosphère zen dans laquelle nous sommes baignés et à l’issue des 2 jours, vous ressortirez assurément enrichis et apaisés de cette expérience que nous qualifions d’hors du temps.

Prix du programme regular : environ 70 000 wons (50€)

Informations et réservation : https://eng.templestay.com/ (en anglais)

Temple Stay Haeinsa : https://eng.templestay.com/temple_info.asp?t_id=haeinsa (en anglais)

 

JINJU : SUBLIME FESTIVAL DES LANTERNES

Située plus au sud de la Corée, la ville de Jinju est la porte d’entrée de plusieurs excursions alentours : parc national, plantations de thé… Les possibilités sont multiples. Elle est également réputée pour ses arts. 

Toutefois, s’il est un événement à ne pas manquer et qui attire des milliers de visiteurs chaque année, c’est son Festival des Lanternes. D’une durée d’une dizaine de jours, ce festival se tient à la nuit tombée au sein de la forteresse de la ville ainsi que sur les rives et les eaux de la rivière Namgang. Ici, pas de lâcher de lanternes volantes, mais plutôt une exposition de milliers de sculptures et statues lumineuses articulées autour de divers thèmes. Autant de scènes de vie et thématiques qui vous offriront un instant plus que magique.

Quand : première quinzaine d’octobre

Tarif : gratuit

Autres festivals en Corée du Sud

Outre les nombreuses richesses culturelles, naturelles et historiques que renferme ce pays, vous l’aurez compris, les festivals sont particulièrement présents en Corée du Sud et il s’en déroule chaque mois. N’hésitez donc pas à faire quelques recherches dans ce sens lors de la planification de votre voyage.

 

 

 

SEOUL

Et Séoul dans tout ça ?

Pour un guide complet des choses à faire et à voir à Séoul, c’est par ici.

Retour

Catégories